Sans tristesse ni amertume avancer

Ce matin il a enfin neigé. Après la grosse tempête prématurée du début novembre, nous avons eu des températures merdiques (ni froid ni chaud) et un ciel plutôt gris tout le mois de décembre. C’était tristounet. Aujourd’hui, ô joie!, il y avait un tapis de neige bien fraîche.

Il y a quelques mois nous avons dû faire réparer la voiture et comme elle était encore indisponible le samedi matin, j’ai décidé de marcher jusqu’à la piscine avec les enfants pour leurs cours de natation. Le trajet qui ne prend qu’un petit 10 minutes en voiture, devient 30 minutes à pied. Pas si pire ! Bien sûr j’ai eu droit à quelques larmes et grognements, mais en fin de compte j’ai trouvé que c’était une très bonne idée ! Et donc depuis quelque mois, je suis devenue une mère cruelle : nous marchons jusqu’à la piscine chaque samedi matin (sauf la semaine passée parce qu’il pleuvait comme une vache qui pisse). Une heure de marche (en plus des 45 minutes de natation pour les enfants), ça fait du bien à tout le monde. Surtout que si je ne les force pas un peu (et moi-même), les enfants passent leurs temps libres au sous-sol devant l’ordinateur, à se disputer, ou à se battre. Je pense sérieusement à les inscrire à des cours de boxe ou autre sport de combat parce qu’on dirait vraiment qu’ils aiment ça… 🙄 

Ce matin j’ai prévenu les enfants que nous allions sortir un peu plus tôt que d’habitude pour marcher jusqu’à la piscine, parce que la plupart des trottoirs ne seraient probablement pas nettoyés. Heureusement. Les dix premières minutes ils se sont jettés des boules de neige et roulés dans la neige, puis quand ils étaient bien mouillés et qu’il fallait avancer, ça a commencé à râler et pleurnicher non-stop. À mi-chemin Natanael me dit que ces bottes lui font mal aux pieds. Elles sont probablement trop petites. Oups. Elias, plus philosophique, raisonnait avec moi de toutes les bonnes raisons de marcher au lieu de prendre la voiture : “N’empêche que c’est long quand même”. Après leurs cours de natation, je suis vite allée à la pharmacie de l’autre côté de la rue pour acheter des pansements (pour les ampoules de Natanael), des chaussettes sèches (ils avaient besoin de nouvelles chaussettes de toutes manières) et du chocolat de noël en promotion (pour limiter les larmes). Ce n’est qu’au retour qu’Uriel s’est quand même mis à pleurer. Il était fatigué, il avait mal aux jambes. Pauvre pitchounet.

Finalement, nous avons tous survécu et passé l’après-midi bien au chaud à l’intérieur.

8 comentários sobre “Sans tristesse ni amertume avancer

  1. Je détestais marcher. Ca ne fait pas tant d’années que j’aime ça.
    J’adore cette chanson de Calogero et ne connaissais pas cette version symphonique qui me plaît également. Merci.

  2. Ah, les tiens aussi se battent devant l’ordinateur ? Ici, c’est devant la console… et les miens aussi passeraient leur journée à faire ça si on ne les obligeait pas à sortir.
    Tu as du courage de les emmener les 3 à pieds, mais c’est une très bonne idée 😉

    • Cette semaine les jumeaux sont revenu avec des notes de comportement de “la madame” (c’est comme ça qu’ils appellent la maîtresse). Bref ils ont perdu le droit à l’ordi pour une semaine l’un, et deux semaine l’autre (parce qu’il a recommencé ses pitreries le jour suivant !!!). Voilà qu’ils vont être obligés de faire autre chose, comme lire dessiner ou jouer au piano par exemple… C’est pas plus mal, en fait!

  3. J’ai 3 frères quand ils étaient gamins ils passaient beaucoup de temps à se taper dessus! c’est du sport aussi remarque 😉
    Il faudrait aussi que je fasse plus marcher le mien 😦 Il profite trop de ma voiture…

    • C’est ce que je me dit, mais mon mari trouve que d’apprendre à MIEUX se taper dessus n’est pas une bonne idée du tout… Il faut juste que je trouve un sport qui les fatigue VRAIMENT…

  4. Bonjour, Je pense aussi que les garçons aiment bien la castagne et l’action. Mes frères (4) se bagarraient mais cela finissait par des rires. Tout est dans l’intention.
    (Je découvre votre blog en arrivant depuis chez Mahie)

Oi! Tudo bom?

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair /  Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair /  Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair /  Alterar )

Conectando a %s