Oscillation

Bon ben, hier, alors que je voulais écrire ici un p’tit truc léger et rigolo, ou peut-être qui remonte un peu le moral, ou dumoins qui nous encourage tous à faire le mieux possible d’une situation difficile (oui, comme le reste du monde, en famille à la maison avec nulle part où aller — piscines, gyms et bibliothèques fermés, église annulée), j’ai eu la mauvaise idée de me googueuliser pour voir si j’avais des nouveaux commentaires à propos de mes audio books. J’attends toujours  impatiemment un ou des retours, particulièrement pour mes deux dernières productions (Le jardin secret de Marie et Un amour en si mineur).

Et là, surprise!, il y avait en effet un premier commentaire pour Un amour en si mineur de quelqu’un qui… n’a pas aimé mon travail ! 😳

l histoire est tres sympa. plutôt bien construite! mais la narration est terriblement monotone et sans vie. j ai nettement préféré la lire. l écouter a été un veritable supplice. je ne suis même pas allée jusqu au bout…

Ouch, ça fait mal ! Comment suis-je supposée me relever après une telle critique ? J’ai mon coeur qui se pince, une boule dans la gorge, un petit mal de ventre et une grande envie d’aller me coucher jusqu’à la fin du covid-19. C’est horrible !

Était-ce vraiment si nul que ça ? Dois-je vraiment me remettre en question ? Peut-être que mon auto-critique et les retours de l’auteur étaient complètement à côté de la plaque ? Peut-être que mon énonciation claire (dont je suis fière) et la subtilité des voix des personnage (que j’améliore) n’est qu’une fantaisie dans ma tête et dans mes oreilles ? Peut-être que toutes ces choses-là sont des idées claires et précises, mais ne sont pas audibles en vrai ? En fait, peut-être qu’il n’y a que moi qui entend mes progrès ! Et dans ce cas, quel est le but de toutes ces heures incalculables de travail ? J’adore ce que je fais, mais est-ce vraiment assez pour continuer ?

Aaargh ! *!@&$#%?!* (cris de détresse et désespoir)

Et puis, pour relativiser, je me force à me rappeller de tous les commentaire positifs que j’ai aussi reçu pour mes autres projets. Je sais que pour nourrir ma motivation, c’est à eux que je dois m’accrocher; une marrée de positivité contre une petite goutte négative. Ma narration pour ce livre-là n’était pas bien pire que les autres, non? (En fait, je pensais même que je m’étais vachement améliorée, mais du coup je doute !)

“The narration was well done: clean, clear and easy to follow” -Shannon, Audible Review

“N* is a fabulous French narrator because she does not have a strong regional accent – she is as neutral as one could wish.” -Erryn, Audible Review

“The narrator is a native French speaker, and she has a good voice for reading the stories.” -Julie, Audible Review

“Usually, it is difficult to strike a balance between a learning and entertaining experience; however, I think this book has found a way to achieve this feat. The narration is equally good. It features native speakers giving clues as to how commonly used French words are pronounced, however, in a conversational context. Excellent work.” -John, Audible Review

“The narration was well paced and suited for the entertaining feature of the stories, along with the learning goal of the audiobook.” -Emily, Audible Review

Pour relativiser, je me rappelle aussi de :

  • tous les acteurs ou chanteurs de renommée internationale que mon père “déteste” haut et fort (ça me fait rire) (on ne peut visiblement pas plaire à tout le monde),
  • de toutes les narrations de livres audio que j’ai moi-même préféré terminer lire en version papier (mais je ne suis quand-même pas allée écrire une mauvaise critique à propos du travail du narrateur, qui, ma foi, avait une voix probablement incompatible avec mes oreilles),
  • et puis je pense aussi aux innombrables livres que je n’ai pas pû terminer parce que l’histoire ne collait pas avec mon humeur du moment (rien à voir avec la qualité du travail de l’auteur, donc — et je ne suis également pas allée écrire une critique négative pour autant).

Maintenant j’espère fort, fort, fort qu’il y aura bientôt quelques critiques positives pour balancer ce seul et unique commentaire négatif… Il faudrait vraiment que je fasse des efforts de marketing, mais à part mon projet de podcast (qui devrait attirer des lecteurs vers mes livres audio — sauf si mon auditoire me trouve aussi nulle à chier… 😥 ) (en suspens pour l’instant puisque je suis en pleine production d’ Au nom des pères), je vois pas trop qu’est-ce que je pourrais faire de plus à part espérer que d’autres audio-lecteurs aimeront tellement qu’ils ne résisteront pas à l’envie d’écrire un truc gentil et d’en parler à leur entourage. Bref, le marketing c’est pas mon truc.

10 comentários sobre “Oscillation

  1. Aïe, pauvre toi!

    J’avoue qu’au fond de ma tête, je me dis toujours que si un jour je suis publiée (… hey, tout le monde a le temps de lire ces jours-ci, non? 😆 ), je sais que certaines critiques me feront mal. Et c’est bête, parce qu’il y a toujours des gens pour ne pas aimer un travail. Quand je vois certaines critiques sur Goodreads de mes auteurs préférés… et à l’inverse, des gens encenser un bouquin que je trouve nul…

    Bref, ne t’attarde pas trop sur ce commentaire. C’est l’avis, honnête ou non, d’une personne. Les gens se lâchent en ligne, ça ne veut pas dire grand chose.

    Allez, hug virtuel!

  2. Bon, re-moi. Ça me titillait, alors j’ai écouté Le jardin secret de Marie.

    Mais attendant… t’as une très belle voix et une super diction! Ça me fait tout bizarre de t’entendre en français (ou dans n’importe quelle langue, d’ailleurs) et je suis nulle pour “critique” un travail, mais à 2 h du mat, seule dans mon Airbnb… ben j’ai trouvé ton histoire agréable et réconfortante.

    Prends ça, critique anonyme!!!

  3. Je ne t’ai pas écoutée donc je ne peux pas me prononcer. En revanche, j’ai écouté une fois un livre audio en français et je me suis ennuyée. Même si l’auteur articulait très bien et modifiait sa voix pour les personnages, je trouvais le tout monotone. En revanche, en anglais, les narrateurs sont excellents. J’écoute en ce moment Quixotte de Salman Rushdie et le gars qui lit a la pêche. On sent une puissante énergie. La question que je me pose : est-ce qu’il surjoue pour combler le manque visuel et que ça sonne bien quand on écoute alors que le narrateur francophone joue (probablement très bien) mais que sans la vision, le tout sonne creux ?

    Ne baisse pas les bras, surtout si tu aimes ce que tu fais. Se faire une idée sur une seule critique c’est contre-productif. As-tu un moyen de contacter la personne ? Peut-être qu’un échange avec elle peut t’apporter des solutions.

    • Non je n’ai pas moyen de contacter ce commentateur anonyme, et de toutes manières il est fortement déconseillé de “défendre” son travail à son auditoire et franchement qcq je pourrais lui dire? Les goûts et les couleurs… Ce qui me frustre le plus en fait, c’est que ma narration soit “excellente” aux oreilles de certains, mais “monotone et sans vie” aux oreilles d’autres. On se demande qui a raison, mais dans le fond peut-être les deux ! Ou aucun ! L’art est tellement subjectif !

  4. Une critique ce n’est rien (facile à dire!) juste l’avis de quelqu’un… Et comme tu dis même des artistes internationalement reconnus ne sont pas aimé de plein de gens! je comprends que cela te fasse mal, c’est blessant pour le moins 😦
    Mais tu sais bien que plein d’autres gens apprécie ton travail 🙂
    C’est comme quand mon mari dit que le persil c’est vraiment “dégoutant” (moi j’adore ça) je lui ai dit mais enfin ne dit pas “c’est dégoutant” dis “C’est pas mon truc” si tu veux mais ne sois pas si péremptoire!
    Que ce gars n’aime pas ta façon de lire ça ne remet pas ton travail en question… peut-etre qu’il n’aime pas non plus Céline Dion… Et pourtant elle chante bien 😉
    Gros bisous et surtout : confiance!

  5. Je te comprends, la critique négative c’est terriblement difficile à vivre! Je dois tout le temps écrire et envoyer des articles à des éditeurs et des “reviewers” pour mon boulot et ces “reviewers” sont parfois très négatifs et ça fait très mal! Heureusement, on s’habitue 🙂 Je n’ai pas encore écouté 150 bouquins audios mais je sais déjà que aimer ou ne pas aimer un narrateur n’a rien à voir avec la qualité de la narration. C’est une question très personnelle de préférence de voix, de vitesse, de prononciation… C’est comme avec la nourriture: les poivrons sont très bons pour la santé, très jolis et colorés, tout ça tout ça, mais je les déteste! … bon, voilà ce qui arrive quand j’écris des commentaires à moitié endormie à 4 heures du matin 😉

    • Hi hi ! Mon père et moi avions toujours ce grand débat par rapport à l’aïl cru: “je te dis que je ne peux pas le digéré, ça me fais mal à l’estomac !”, “Mais c’est impossible! Dans le sud tout le monde mange de l’aïl cru ! C’est très bon pour la santé !”… Tu vois, mon illustration est dans la même que la tienne, pourtant il est 11h du mat’, je n’ai aucune excuse! 😉

Oi! Tudo bom?

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair /  Alterar )

Foto do Google

Você está comentando utilizando sua conta Google. Sair /  Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair /  Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair /  Alterar )

Conectando a %s