Récapitulatif

Je vois qu’une fois de plus j’ai été trop longtemps absente de ce blog : mon journal de bord est partit à la dérive, tout comme mes pensées qui flottent au rythme du quotidien familial.

Les garçons ont (enfin !) reprit le chemin de l’école. Protocole sanitaire oblige, ils sont “armés” de leurs masques. J’en ai cousu plusieurs pour chacun avec des bouts de tissues d’anciens projets et en “recyclant” l’élastique des masques jetables. Ça m’a couté zéro dollars, plusieurs minutes de travail par-ci, par-là, et une grande satisfaction d’avoir resortit mon matériel de couture !

J’hésite à écrire ici ce que je pense de cette mascarade. Cette crise sanitaire à réussi à polariser tout le monde, même les amis, même la famille : ceux qui ont peur de mourir, ceux qui ont peur de vivre, ceux qui croient (trop ?) aux médias, ceux qui croient (trop ?) aux théories les plus absurdes, ceux qui pensent que les autres sont débiles de ne pas penser comme eux, etc. Le monde est devenu complètement fou… plus que d’habitude.

Mes dernières discussions avec mes amies proches (mais que je ne vois pas souvent puiqu’on habite loin) sont précédées de quelques minutes indécises, chacune essayant d’aborder le sujet avec des pincettes pour essayer de voir si l’autre est devenue “folle” (Are you a crazy person ?).

À l’école de musique j’alterne entre le masque (élèves de piano) et la visière (pour les élèves de chant), cette dernière me donne un mal à la tête après seulement 30 minutes de port (le temps d’une leçon). Je plains ceux qui les porte tout la journée. Il y a aussi des lingettes désinfectantes à côté du piano pour le nettoyer entre chaque élève… Malgrès tout, je suis contente d’être retournée enseigner “en vrai”, et l’école de musique est soulagée de pouvoir reprendre ces activités malgrès une grande inquiétude puisqu’il n’y a que 50% de réinscriptions par rapport aux années précédentes….

Malheureusement (et heureusement) cette reprise ne sera que de courte durée pour moi puisque D à enfin trouvé un emploi de soudeur dans une entreprise qui a l’air sérieuse ! On l’a tellement espéré qu’on commençait à ne plus y croire. C’est une super bonne nouvelle pour nous (et notre situation financière), mais un peu triste pour ma job à l’école de musique: pour le premier mois (qui commence aujourd’hui) D sera en formation pendant l’horaire de jour (de 7h à 15h30), ce qui me permet de continuer encore un peu, mais ensuite son horaire sera de soir (de 15h30 à minuit). Je n’aurais eu ni la voiture pour aller à l’école de musique, ni personne pour rester avec les enfants. Alors j’ai avertit l’école pour qu’ils puissent trouver quelqu’un pour me remplacer.

Je rêve à nouveau d’acheter une maison où je pourrais aménager une “music room” (chambre à musique ? Salle à musique ?) pour pouvoir enseigner sans sortir de chez moi. Mais bon, il ne faut pas que je m’emballe trop vite… Nos économie sont encore inexistantes et j’ai déjà dû annuler tellement de mes rêves ses dernières années !

10 comentários sobre “Récapitulatif

  1. Je suis contente que D ait trouvé un boulot! Quand j’étais petite, on avait des amis dont le mari était prof de violoncelle. Quand ils avaient fait construire leur maison, ils avaient créé une salle de musique insonorisée, comme ça il pouvait jouer tant qu’il voulait et avoir des étudiants sans casser les pieds des autres personnes dans la maison et sans être dérangé! Je croise les doigts pour que tu puisses faire ça un jour 🙂 Tu continues tes enregistrements de livres?

    • Dans mon rêve je transforme un walk-in closet énorme en studio d’enregistement (dans mon cas les walk-in sont une perte d’espace) 😉 Je n’avais pas prévu d’insonorisation pour la salle de musique, seulement le studio, mais maintenant que tu le mentionnes en effet c’est une très bonne idée !

    • J’ai des amis musiciens à Montréal qui ont aménagé leur salle d’enseignement avec une paroi en plexiglas pour ne pas avoir à porter ni masque ni visière. Peut-être que ton prof a prévu ça aussi ?

  2. Je suis toujours contente de lire tes billets, et contente d’apprendre que ton mari a trouvé du travail !
    Les rêves mis sur pause, je connais… J’espère que tu auras quand même l’occasion de faire de belles activités, même si tu ne donnes plus de cours de musique.

    • Merci ! Oui, on dirait enfin que cette entreprise est sérieuse. Rien que le processus de candidature et d’entrevues inspirait plus confiance ! Espérons que ça dûre… Quand à moi pour l’enseignement de la musique, et bien ce n’est que partie remise ! Ce n’est pas les projets qui manquent… 😉

Oi! Tudo bom?

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair /  Alterar )

Foto do Google

Você está comentando utilizando sua conta Google. Sair /  Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair /  Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair /  Alterar )

Conectando a %s