la vie la mort la spiritualité

Salut les copines!

La semaine passée était la semaine la plus moche de l’histoire des semaines moches. Les journées étaient grises et la pluie intermitante TOUS LES JOURS! Malgrès ce temps très maussade (et les températures qui font des hauts et des bas — surtout des bas), je me suis efforcée (et les fistons aussi) à sortir tous les jours pour se dégourdir les jambes. La plupart des jours c’était la petite promenade riquiqui autour de la voie ferrée (30min) pour ne pas se faire arroser, mais on a quand même prit des gouttes froidissimes sur la tronche mardi après-midi… Nous étions sortis avec le ciel menaçant, j’espérais passer entre les gouttes et puis finalement ça a commencé à pleuvoir à mi-chemin! Brrr. Résultat : j’ai des douleurs lombaires depuis ce week-end. (Je sais pas si j’ai “pris un coup de froid” ou si j’ai passé trop de temps assise… Peut-être les deux! M’enfin, je ne peux rester ni assise ni debout sans bouger, c’est pénible!) (Je ne sais pas pourquoi j’écris entre parenthèses, j’ai l’impression de vous raconter un secret… Et pourtant y’a rien de mystérieux!). Bref.

Vendredi, il y avait les pompiers, la police et d’autres voiture qui barricadaient la rue : une maison inhabitée (qui avait déjà brûlée il y a quelques mois) qui fumait! Probablement un problème électrique parce que j’ai vu une voiture du service d’électricité… En arrivant devant cette animation, tout était bloqué et en plus il s’est mit à pleuvoir! On a fait demi-tour et nous sommes retournés à la maison. Echec total.

Malgrès tous ces contre-temps, mardi (de la semaine passée), j’ai eu une conversation surréelle et fantastique qui est restée avec moi tout le reste de la semaine! (Et j’y pense encore).

J’avais laissé un message de “joyeux anniversaire” sur le profil d’une ancienne amie sur FB. Sans trop d’espoir qu’elle me réponde (elle n’a pas l’air d’utiliser son compte), j’ajoute un ” (…) j’aimerai bien avoir de tes nouvelles!” au passage. Après quelques jours de silence, mardi soir, on se retrouve enligne au même moment et on commence à clavarder! Comme c’était l’heure de mettre les enfants au lit, je lui demande si “je peux te rappeler?”… “Oui!”.

Ce qui s’est ensuit alors a été une conversation épique de plusieurs heures! (J’ai raté le réveil le lendemain, oups — les enfants étaient “en retard” pour l’école).

Comme nous avions plusieurs années à ratrapper, nous nous sommes racontées nos vies et avons beaucoup ri de nos situations opposées : Elle, elle a bien réussi du point de vue financier (elle a investi dans l’immobilier et peut s’arrêter de travailler maintenant si elle veut… Elle n’a même pas 40 ans!), par contre elle est encore célibataire et aimerait bien avoir une famille! Je suis mariée avec des enfants, mais j’aimerai bien être plus stable financièrement! Cela faisait presque vingt ans que l’on ne se parlait pas, et pourtant notre discussion coulait comme si on s’était quitté la veille… Il a quand même fallu se donner le résumé de tout ce qu’on avait raté, mais les sujets ne restaient pas en surface, les idées rebondissaient… C’est quand même fou que le courant passe si bien avec une amie qui a eu une vie tellement différente de la mienne. C’était électrifiant et magique! 🤩

(Dans ma ô grande sagesse, j’aime dire que le triptyque d’une bonne conversation est de parler de “la vie, la mort et la spiritualité”!)

6 comentários sobre “la vie la mort la spiritualité

  1. Ahhhh oui ça le dos c’est hyper pénible, j’espère que tu vas déjà mieux! Pour ce qui est de la météo, je t’admire d’avoir réussi à sortir malgré tout, ici il a plus vendredi et samedi et c’était la grande déprime (je suis pas sortie de mon lit de la journée!). Quant à ta copine retrouvée, c’est génial, je suis super contente pour toi, j’ai aussi retrouvé une copine pas revue depuis longtemps, récemment, et c’est fou le bien que ça fait à l’âme ❤

    • Comme je ne pouvais pas rester assise et j’en avais marre d’être au lit, dimanche après-midi j’ai laissé les garçons à la maison et je suis allée marcher pendant 4 heures avec une nouveau livre audio dans les oreilles: The Widows of Malabar Hill, by Sujata Massey (Bombay, 1921), super intéressant bien que je ne sois pas aussi charmée de la narration qu’avec Vikas Adam, ha ha 😍 ! (Oui, je me suis plongée dans la thématique indienne et je me gave aussi de films Bollywood sur Netflix !). ☺

  2. Même temps ici, et ça n’aide pas avec le moral ou le dos 😉

    J’adore ces conversations magiques où c’est un vrai échange. On en ressort plein d’énergie, chanceuse! Et puis, on se retrouve, avec soi et avec quelqu’un qu’on apprécie.

    • Oui, le “high” de cette conversation m’a donné de l’énergie pour faire des trucs que je laissais traîner depuis un moment… Malheureusement je suis redescendue de ce petit nuage d’optimisme, comme toi le moral fait des hauts et des bas 😪

  3. Magique, cette discussion avec une ancienne amie 🙂
    Je compatis pour le mal de dos, j’ai la nuque bloquée depuis 3 semaines, et mes deux sessions chez l’ostéopathe n’y ont pas fait grand-chose… Je commence à désespérer.

    • Cara! Quel plaisir de te retrouver par ici! Aïe, pour la nuque! Mon dos va mieux, mais je suis vraiment esclave de mes promenades quotidiennes, aussitôt que j’ai la flemme je le regrette! 😫

Oi! Tudo bom?

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair /  Alterar )

Foto do Google

Você está comentando utilizando sua conta Google. Sair /  Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair /  Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair /  Alterar )

Conectando a %s