Indoor Tree

Enfin une belle journée en perspective après un défilé de montagnes russes temporaires temporelles températuresques (voyez?).

J’ai aussi appris la bonne nouvelle que les piscines d’été de la ville vont ouvrir cette année, mais il va falloir réserver et acheter sont entrée en avance (à travers le site de la ville) pour limiter le nombre de baigneurs je suppose. Après mes réjouissances initiales, je ne sais pas si c’est une bonne nouvelle en fait, parce que c’était un tel cirque angoissant quand ils ont instauré ce système pour la piscine olympique l’année passée! (sans parler de l’angoisse que je ressens à l’idée de me mettre en maillot de bain — Je perds mes kilos lentement, oui ça marche, mais j’y suis pas encore…) Bref, on verra ce que ça donne. Au moins on a les splash pads pour se rafraîchir au parc les journées trop chaudes!

Quoi d’autre? L’école de musique à réouvert, ce qui est une bonne nouvelle en soi, bien que je n’ai qu’une seule et unique élève le samedi. Pendant l’été normalement les cours ralentissent ou s’arrêtent, mais comme ça fait plusieurs mois que nous sommes en arrêt forcé, le peu d’élèves fidèles ont reprit.

De mon côté je continue à enseigner la diction française à mon amie hispanophone (en ai-je déjà parlé?) qui veut se sentir moins complexée à cause de son accent quand elle parle français. La phonétique est un sujet qui me passionne et qui ressemble beaucoup au travail du chanteur quand on apprend un air dans une langue étrangère : les exercices de discrimination phonétique et ceux d’opposition vocale ressemblent beaucoup à des vocalises !

Audio lecture : En ce moment je voyage à la bibliothèque publique de New York en 1914 et en 1993.

2 comentários sobre “Indoor Tree

  1. Je suis vraiment curieuse de savoir ce que tu aimes dans la phonétique, parce que justement c’est la partie des langues qui me rebute le plus! Idem avec les accents, ça me passe un peu au-dessus de la tête (pas les miens, ceux des autres). Peut-être que je passe à côté de quelque chose… enlighten me 😉

    • Les exercises de phonétique sont un peu comme les exercises des chanteurs: la position de la langue, la bouche, les lèvres forment “le moule” qui produit le son. En isolant des phonèmes (les sons) on parvient parfois à définir d’où vient la difficulté de produire un son… et c’est en l’identifiant qu’on peut l’améliorer ou le corriger. Ça me fascine parce que c’est un travail d’écoute, mais aussi de détective et de gymnastique (de la bouche, ha ha!)! Bref, je ne sais pas si mes explications sont claires, mais oui je trouve ça tout à fait passionant! 😀

Oi! Tudo bom?

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair /  Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair /  Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair /  Alterar )

Conectando a %s