musique physique thérapeutique

Après plusieurs jours de températures quasi hivernales (je regrettais un peu d’avoir déjà lavé et gardé les manteaux d’hivers au fond du placard), nous sommes passés à 25°C aujourd’hui! Pour célébrer, les madames ont terminé les cours enligne et libéré les enfants en avance “pour profiter du beau temps”. Je ne sais pas si toutes les madames de la ville s’étaient donné le mot, mais en effet le parc était très joyeux cet après-midi. Car oui (bon j’ai perdu le compte mais) pour la sortie à vélo n°34582905 nous sommes allés, tenez vous bien… au parc Mic Mac! Surprenant? Hahahaaaaaaa! (Je sais pas vous mais malgrès la chance inouïe d’avoir plein de parcs autour de chez nous, j’en ai maaarre de voir les mêmes parcs!) (mais je suis peut-être un peu de mauvaise foi parce que ces jours-ci, même si je parcours les mêmes chemins, il y a toujours des nouvelles fleurs ou des arbres avec des nouvelles feuilles, les couleurs sont éblouissantes, bref c’est très joli!).

Plus tôt dans la journée, j’ai aussi marché jusqu’au Dollarama du quartier pour acheter, entre autres choses, une ampoule pour le plafonnier de la cuisine (y’en a une qui a grillé). Incertaine que ce soit un item jugé “essentiel”, je m’imaginais déjà passer un mois à laver la vaisselle dans une semi-clarté (rendant le nécessaire tout à fait détestable). Finalement (ouf !) , j’ai trouvé sans trop de problème. J’ai été surprise de constater que les ustensiles de cuisine ne sont pas essentiels, ni les rideaux de douche (le mien est tout moisi et je ne peux donc pas le remplacer avant la fin de ce dernier confinementdemerde), par contre les biscuits, les bonbons, les chocolats on y a droit ! Vive le diabète ! (Si on meurt pas de covid, ça sera de dépression et d’obésité !)

Bref, entre la p’tite marche et le pédalage, je suis satisfaite. En plus, pour bien terminer ma journée je me suis régalée avec une longue scéance de flûte à bec. Jouer de la musique, c’est définitivement un exercise physique et thérapeutique! 😆

Captain James Agnihotri

(jour 13 : 1h45)

Dimanche. J’avais hâte de me retrouver avec mon audio lecture du moment alors j’ai marché plus loin que d’habitude le long du Riverfront Trail pour faire dûrer le plaisir. Il faisait beau et les chapitres que j’écoutais étaient particulièrement captivants (le protagoniste voyage de Mumbai jusqu’à Lahore, plusieurs jours en train, mais à son arrivée des troubles civils éclatent à Lahore et il est obligé de repartir presqu’aussitôt à pied… Aventures et mésaventures dans l’Inde de l’époque coloniale. C’est passionant! ).

J’ai marché presque deux heures sans m’en rendre compte.

*

(jour 14 : 1h30)

Lundi. Aujourd’hui, réveil de bonne heure pour la journée d’instruction en-ligne des garçons. Nous n’étions pas très sûrs comment ça allait fonctionner et les enseignantes non plus d’ailleurs. Elles ont envoyé quelques exercices à compléter, qu’ils corrigeront demain “en classe” et se sont donné le reste de la journée pour s’organiser. Heureusement les enfants avaient terminé leur devoirs avant midi.

On a pu profiter du beau temps pour longer à vélo tout le Riverfront Trail aller-retour (oui, encore). Ça fait tellement du bien le soleil! Le vent dans le visage! L’eau! Les arbres fleuris! Les pétales qui s’envolent! Les tulipes multicolores!

echo

(jour 8 : 1h à pied)

Mardi. Il faisait un peu frais, venteux, mais un superbe soleil apparaissait dès que les nuages dégageaient. Cette fois-ci, deux des trois singes étaient punis d’ordi alors ça n’a pas été trop difficile de les faire sortir avec moi. Ils ont tous les trois préféré aller jusqu’au parc Mic Mac à vélo. Je suivais derrière à pied avec mon appareil photo et mon livre audio dans les oreilles. En arrivant au parc j’ai fait la grande boucle jusqu’au bout du parc, mais les garçons sont restés sur place pour jouer avec d’autres enfants. Quand je les ai retrouvés ils étaient tous en pleine partie de foot (soccer) improvisé. Ils criaient et riaient… Un moment de bonheur et de normalité dans ce monde étrange!

*

(jour 9: ?)

Mercredi. Aujourd’hui il ne faisait pas très beau. Le temps a encore rafraîchi… J’espère que la tempête de NEIGE qui était à Edmonton samedi (photos de nos amis sur FB et notre chère Dr.Caso à l’appui), puis à l’est de Saskatchewan hier (photos d’autres amis sur FB), n’arrivera pas chez nous dans deux jours (ni jamais en fait, non mais oh non quoi ouste! byebye! go away!) 😨

Pour le petit-déjeuner, les enfants n’ont pas encore maîtrisé l’art de se faire des tartines de confiture sans laisser des souvenirs collants sur toutes les surfaces. Alors comme j’en avais marre, je suis allée acheter un gros tas de céréales pour les prochains jours…

Plus tard, j’ai appri que le premier de l’Ontario vient de contredire ces propos d’il y a moins d’une semaine quand il a assuré que le gouvernement ferait tout son possible pour que les écoles restent ouvertes malgrès le confinement. Le gouvernement de l’Ontario vient d’annoncer que tous les élèves feront l’école en ligne après leur semaine de congé… Ça me frustre d’avoir perdu ma routine de chaque matin (aller me promener dès que les enfants partent à l’école) et de devoir en trouver une autre pour les semaines à venir.

Je n’ai pas fait de longue promenade, mais je suis quand même allée chercher des livres (des bandes-dessinées) qui venaient d’arriver pour les enfants à la bibliothèque. (On commande les livres qu’on veut sur le site du réseau de bibliotèque de la ville et on reçoit un email quand ils sont prêts).

pluie intermittente

(jour 5 : 1h à vélo) Samedi. J’ai emmené les enfants avec moi faire un tour à vélo jusqu’à Malden. Le temps était humide, parfois menaçant, mais il n’a plu que plus tard dans la soirée. Il y avait beaucoup de monde en train de se promener comme nous, des petits groupes qui gardaient ses distances, et pas mal de petits enfants sur les jeux. Nous ne nous sommes pas trop arrêtés. Les garçons me disent qu’ils sont devenus trop grands pour jouer comme des bébés… 🙄

(jour 6 : 1h à pied) Dimanche. Malgrès la grisaille printanière et l’humidité qui colle, je suis sortie avec un livre audio dans les oreilles (Murder in Old Bombay by Nev March). À cause de la pluie, j’ai fait des zigzags dans le quartier: à chaque fois que la pluie s’intensifiait je faisais demi-tour pour rentrer à la maison, puis la pluie s’arrêtait et je ralongeais mon chemin, puis ça recommençait…

délice

(jour 2 : 1h)

Je crois qu’hier je n’ai pas vraiment fait une heure de vélo (peut-être 40min?) parce qu’aujourd’hui j’ai fait toute la longueur du Riverfront trail, aller-retour, et ça m’a prit une heure pour de vrai (j’ai regardé l’heure avant de partir et à mon arrivée).

La température était délicieuse, entre 15 et 20°C avec un petit fond d’air frais de la rivière qui sentait l’eau, les vagues, le poisson (?), mélangé à une odeur de fleurs que je n’ai pas localisé (histoire à suivre, mystère à résoudre). Il y a quelques jonquilles qui ont fait leur apparition, et quelques feuilles timides, mais pas encore de tulipes ni de fleurs aux arbres.

Peu importe, j’ai un sourire fixé aux lèvres.

pédaler

(jour 1 : 1h)

Et c’est parti, mon kikiiii!

Et oui, j’ai ressortit ma bonne vieille bicyclette toute rouillée (elle dort dehors). Les freins font un boucan d’enfer (quand je freine) mais au moins ils fonctionnent correctement. En plus, comme je n’ai pas de sonnette ça avertit les passants et tout le voisinage!

Hé non, je ne suis pas très discrète. 😆

Pour ma première sortie à vélo de l’année, j’ai fait une p’tite heure (à peu près, j’avais pas de montre) le long de la rivière jusqu’à la hauteur du centre-ville, là où il y a un gigantesque drapeau du Canada qui flotte pratiquement toujours (y’a beaucoup de vent ici, surtout au bord de la rivière) mais curieusement pas aujourd’hui.

Ma cheville est un peu gonflée mais elle ne m’a pas trop fait souffrir. Pédaler n’était pas du tout problématique.

Youpi.

adéquat

(jour 26 : 1h, plus des moments hors du temps)

Heureusement que la neige de la veille n’est pas restée, mais j’ai tristement remarqué que les bourgeons de magnolia qui étaient sur le point d’éclore semblent avoir été brûlés par le froid. J’espère voir les fleurs bientôt quand même. À moins qu’ils ne pourrissent à cause de la pluie tel que vu les années précédentes… Quel suspens!

Malgrès les températures plus que fraîches, le soleil était au rendez-vous hier (et aujourd’hui d’ailleurs) alors j’ai “forcé” les garçons à m’accompagner au parc Mic Mac. Entre s’habiller adéquatement, apporter une collation (les enfants voulaient apporter leur dessert dans leur sac banane, mais avec le temps que ça a prit d’arriver au parc c’était plutôt un goûter!) Bref. Après les préparatifs interminables, les habits, les chaussure et gonfler les pneus des vélos, je pense que malgrès les protestations initiales, ils se sont régalés pour leur première sortie à vélo de l’année.

J’ai préféré suivre à pieds pour ma promenade quotidienne et pour pouvoir prendre des photos à ma guise.