River Resistance Circuit

BONNANNÉE les zamiiis! Happy New Year! Feliz ano novo a todos!

  • Quelle chanson vous rend nostalgique à chaque fois que vous l’entendez?

Il y a une chanson qui me trottait dans la tête depuis que je suis toute petite, qui illustrait pour moi les années 80 et particulièrement les années où nous habitions à Hong-Kong. Ça devait passer à la radio à l’époque, mais le problème pour la retrouver était que je ne savait ni les paroles, ni le groupe. Je me souvenais seulement de la mélodie qui s’entrelaçait avec d’autres, du coup je ne savais pas si s’était une ou plusieurs chansons que j’avais mélangé dans ma tête ! Confusion totale ! Et puis ce week-end, par le pouvoir de la magie de l’internet et le plus grand des hasards, elle m’est tombée dessus (enfin, dans mes oreilles !)… Mystère résolu, et du coup je suis plutôt super contente que nostalgique en ce moment !

(Comme à peu près tous les clips des 80’s c’est un peu du n’importe quoi, mais faites comme moi, fermez les yeux, la musique est sympa!)

  • Pour quelle invention récente êtes-vous le plus reconnaissant?

Récente de combien de temps? Derniers 5 ans, 10 ans, 15 ans? Je suis extêmement reconnaissante pour toute la technologie qui est financièrement accessible (ici en Amérique du Nord). Pour à peine quelques centaines de dollars, je peux avoir mon propre studio d’enregistrement à la maison, de qualité professionelle, des éditeurs et auteurs peuvent me trouver sur internet, je peux leur envoyer des auditions, nous pouvons vendre des livres audio sur Amazon, Audible et iTunes, etc. Tout cela était un monde qui n’existait pas quand je grandissait dans les années 90. L’industrie du livre audio qui est en plein essort en ce moment était pratiquement non-existante. D’ailleurs, il a fallu que j’explique à mes parents que ce que je faisais était vraiment une vraie profession; les livres audio ne sont plus seulement des livres pour personnes mal-voyantes ou les enfants qui ne savent pas encore lire ! De nos jours beaucoup de gens écountent des livres en faisant d’autres choses. Incroyable mais vrai !

  • Si vous pouviez construire la maison de vos rêves, quelle serait sa particularité?

Ah, la maison de mes rêves a changé beaucoup de fois dans mon imagination!

Maintenant que nous sommes au Canada et non plus au Brésil, elle sera entourée de sapins et érables plutôt que de végétation tropicale, elle aura un jardin d’hivers (ou de grandes portes vitrées dans le salon) plutôt qu’une piscine… Mais surtout une bonne isolation du froid (la maison que nous louons en ce moment est pleine de courants d’air, je me gêle les pieds au sous-sol et nous avons trop chaud dans les chambres en haut) et un bonne insonorisation dans mon studio (il faut que j’éteigne le chauffage quand je fais des enregistements parce que mon bureau est juste à côté de la chaudière, et parfois j’oublie de le ralumer le soir avant de monter me coucher, et le matin le réveil se fait dans une maison plus que fraîche!)

  • Pensez-vous que les enfants nés aujourd’hui auront une vie meilleure ou pire que la nôtre?

Non, pas meilleure, pas pire qu’aujourd’hui, différente oui.

  • Quels sont les trucs les plus chers que vous ayez jamais achetés?

Nous avons toujours eu des voitures d’occasion, alors pendant plusieurs années notre plus grosse dépense avait été mon piano digital Roland. Mais depuis que nous sommes revenus au Canada, le prix de notre déménagement Brasil-Canada est ce qui nous a endettés pour les prochaines années… J’aurais largement préféré un “truc” plus chouette comme la maison de mes rêves par exemple, m’enfin bon…

  • Quelles sont vos résolutions du nouvel an?

Pas vraiment une résolution, mais j’espère continuer de travailler, d’aimer ce que je fais, et continuer de trouver du temps pour faire des activités avec mes enfants, et faire du sport régulièrement (oui, j’aimerai bien perdre les fameux kilos en trop, mais j’en suis au point où j’espère seulement être assez active physiquement pour ne pas me désintégrer et éviter mon mal de dos chronique) ! D’ailleur je viens de m’inscrire à un cour aquatique dans les piscines à vagues et à courant, suposément intense, que j’espère survivre.

Ça commence demain.

Anúncios

Perguntas e respostas

Voici mes réponses pseudo hebdomadaires des questions hebdomadaires (pour de vrai) de ma copinaute Dr. Caso. Comme ça fait quelques semaines que j’ai raté le rendez-vous, je vais choisir celles qui m’inspirent le plus…

  • Qui était votre petite copine ou votre petit copain au lycée? Qu’est-ce qui s’est passé?

Ma dernière année en France était en classe de seconde (au lycée) et je n’ai pas eu de petit copain cette année-là, mais l’année suivante j’étais à Montréal et j’ai fait la dernière année de secondaire (Sec.5) dans le système scolaire québécois, dans une école avec option musique. Donc l’année où j’aurais été en classe de première (au lycée) si j’étais restée en France, j’ai eu un petit copain Québécois (un “chum”) qui étudiait aussi déjà le haut-bois au Conservatoire. C’était mon premier vrai petit copain. Ça n’a dûré que 6 mois (beaucoup de temps à l’époque). Nous étions très amoureux, mais à 16 ans je ne savais pas trop ce que je voulais, l’amour-toujours me terrifiait, mes parents (surtout mon père) ne simplifiaient pas ma vie (euphémisme), alors j’ai brisé nos coeurs! Quelques années plus tard nous nous sommes croisés plusieurs fois quand j’étudiais moi aussi au Conservatoire, mais nous ne nous sommes pas rapprochés (on s’évitait probablement).

  • C’était quand, la dernière fois que vous avez pu dire “je te l’avais bien dit!” à quelqu’un?

À la maison, je suis constament en train de répéter “si tu n’arrêtes pas de faire l’idiot, tu vas regarder le mur!”, ou “si tu ne fini pas ton assiette, tu n’auras pas de dessert!”, ou “si tu me désobéis, tu seras punis de goûter PENDANT TOUTE UNE SEMAINE!!!”, ou “Vous ne regarderez pas de dessin-animés tant que vous ne rangez pas la salle de jeu !” (ma préférée parce qu’ils passent parfois une semaine à jouer avec leurs jouets au lieu de ranger, et donc sans regarder l’écran). Bien sûr, il me faut inévitablement éventuellement appliquer la punition… Et pourtant, je leur avais bien dit!

  • Quel est le truc le plus chouette qui vous est arrivé hier?

Une dame très gentille qui a eu le nom de notre famille par le biais de l’église, nous a offert des cartes-cadeaux pour Noël. Je me suis laissée emporter vendredi et ai acheté un gros tas de trucs vraiment pas nécessaires pour les enfants, en plus des cadeaux que j’avais déjà prévus leur offrir…. Moment de regret instantané en rentrant à la maison, où j’ai fait le tris de ce que j’allais garder et ce que j’allais ramener au magasin. J’ai eu une petite frayeur qu’ils ne me remboursent pas (je n’ai jamais ramené autant de trucs en même temps — un total de 9 articles!), mais heureusement que j’avais bien gardé le ticket de caisse, et que la politique de remboursement est très facile ici au Canada. Je m’imaginai déjà de multiples scénarios où je doive inventer des raisons pour ramener ces achats (ça me donnait des sueurs froides! ha ha). Finalement, la fille au comptoir ne m’a posé aucune question et m’a remboursé sans problème! Ouf!

  • Quelle est votre insulte préférée?

Je vous assure que ça ne m’arrive que derrière le volant!

“Idiooooota!” /i.ˈd͡ʒjɔ.tɐ/ en portugais, “Ptaing de mERdeuh” en français, ou “motherf*ker!” en anglais (ça me fait bien rire, mais c’est vraiment pas joli-joli). Ahem.

  • Si vous deviez enseigner quelque chose à quelqu’un pendant quelques heures, que lui enseigneriez-vous?

Au choix: la théorie musicale, le piano, technique de chant (respiration, placement de la voix, diction), français, allemand, et même les bases de couture ou de crochet, la danse swing, salsa, merengue, tango argentin (ça fait longtemps, mais je suis sûre que ça me reviendrait vite!)… J’aime enseigner!

  • Si on vous payait un voyage pour aller voir un monument célèbre n’importe où dans le monde, quel monument choisiriez-vous et pourquoi?

Les monuments célèbres qui m’inspirent le plus sont les merveilles du monde ancien, donc qui n’existent plus, en particulier les jardins suspendus de Babylone. Pour ça pas besoin de payer, je peux imaginer ce que je veux! 😉

  • Quels animaux avez-vous aimé (ou aimez-vous toujours)?

En grandissant ma mère avait horreur des chats des voisins qui venaient faire pipi dans notre jardin, alors je croyais comme elle que je n’aimais pas les chats. Et puis maintenant que je suis adulte, je les trouve fort sympatiques! Surtout ma Charlotte-bouillotte, très pratique! Miaou.

Spanish Short Stories

Hellooo, I’m baaack!

It has been a whirlwind around here:

We’ve been sick in the house (again). This time around it was Natanael, and then hubby, the two who had escaped the flu two weeks ago… As usual, the kid was back on his feet in a couple of days, the adult was coughing his lungs out for a couple of WEEKS. I am re-learning to be more Canadian and I try very hard not to hug or kiss my kids when they are sick (it’s very hard, but I had to tell them it’s for our own good). In Brazil the concept of germs is very theoretical, and people hug everyone right and left, sick or not… Over here most people are less touchy, and will actually THANK YOU if you explain that you don’t want to shake hands because there is the flu in your house! (As a contrast, Brazilian people get very offended if you don’t want to hug them for whatever reason!)

And now, during Advent season, I’ve been hunting the thrift stores to find white shirts and black pants for the boys’ Christmas concert at school (plus 3 Christmas hats from the dollar store) and a winter coat for myself. One of the great advantages of living in a First World country among the over-consumerism of others is that I find a lot of very cheap clothes that are in very good shape or sometimes new! (with the tags on and everything). I can’t tell my mom that I buy clothes at the thrift store though, she is horrified, but for me it’s 1. budget friendly 2. earth friendly (hey, it’s recycling!) 3. totally worth it because the kids just destroy their clothes anyway, might as well let them roll in the mud in their 99 cents pants if they want to. I don’t want to care about it.

I’ve been busy with work. My current project is French Dialogues, from the same editor/author of the French Short Stories. I like to work for that person because he wants me to be the last beta reader, and let him know about the typos/errors if I find them. The two other authors/editors that I worked with did not ask me to do that, but I did it anyway.  I always find some errors when I read, specially now as a narrator, because I actually have to read over the same passages many times (when I record AND when I edit). In answer, what I like to hear from the author/editor after I signal a mistake or send the whole list at the end of the project is, “That’s great!” or “Good catch!”. Because it means that he will correct whatever needs to be corrected, and the final product will be of greater quality. I like a job well done. How disappointed was I when I received emails such as “Well, thanks but whatever, we can’t make any changes now, no work is ever perfect…” (I am not looking for perfection, but better is a start, no? How frustrating…)

Also, *drumroll* my Spanish Short Stories book is out! Yay! No reviews yet, so if you reside in the US or UK, and want a free Audible.com download code for the audio book, just let me know… I would love to send one to you in exchange for a (hopefully) good review! 😉