Captain James Agnihotri

(jour 13 : 1h45)

Dimanche. J’avais hâte de me retrouver avec mon audio lecture du moment alors j’ai marché plus loin que d’habitude le long du Riverfront Trail pour faire dûrer le plaisir. Il faisait beau et les chapitres que j’écoutais étaient particulièrement captivants (le protagoniste voyage de Mumbai jusqu’à Lahore, plusieurs jours en train, mais à son arrivée des troubles civils éclatent à Lahore et il est obligé de repartir presqu’aussitôt à pied… Aventures et mésaventures dans l’Inde de l’époque coloniale. C’est passionant! ).

J’ai marché presque deux heures sans m’en rendre compte.

*

(jour 14 : 1h30)

Lundi. Aujourd’hui, réveil de bonne heure pour la journée d’instruction en-ligne des garçons. Nous n’étions pas très sûrs comment ça allait fonctionner et les enseignantes non plus d’ailleurs. Elles ont envoyé quelques exercices à compléter, qu’ils corrigeront demain “en classe” et se sont donné le reste de la journée pour s’organiser. Heureusement les enfants avaient terminé leur devoirs avant midi.

On a pu profiter du beau temps pour longer à vélo tout le Riverfront Trail aller-retour (oui, encore). Ça fait tellement du bien le soleil! Le vent dans le visage! L’eau! Les arbres fleuris! Les pétales qui s’envolent! Les tulipes multicolores!

des feuilles et des fleurs

(jour 7 : 1h à pied)

Les enfants ont une semaine de congés : le “March Break” qui a été reporté au mois d’avril… Donc quand D est parti travailler (il a un horaire de soir), nous sommes sortis tous les quatres faire un tour dans le quartier. Il ne pleuvait pas, mais je ne voulais pas nous aventurer trop loin de peur qu’on se fasse arroser trop loin de la maison. Aussi, la bibliothéquaire nous avait avertit qu’ils allaient distribuer des kits d’activités pour les enfants aujourd’hui. Et puis, je voulais prendre des photos des feuilles et des fleurs qui apparaissent et disparaissent d’un jour à l’autre (surtout à cause des pluies).

Brotos de Flores

To my fellow expat friends in Brazil: my dad recently sent birthday presents (books) for the twins from France via Amazon, we didn’t have to pay any customs, and it arrived in (drumroll) 10 days! ONLY TEN DAYS! Yes, I’m as amazed as you are, but now I’m afraid to push my luck and ask for a new camera… 😉 (I’ve been dreaming of a real fancy schmancy one with a couple of good lenses because there are many birds, flowers and landscapes worth showing off here, but technology is seriously way over budget).

On another note, the English classes have been going very well. There are new students every week since I’ve started one month ago. It’s encouraging, but I am still struggling to adjust to the way Brazilians roll. Let me illustrate.

Lesson 1 : 2 students

Lesson 2 : 5 students (yay!)

Lesson 3 : 1 new student, but one was already absent, so that was still 5 students in class.

Lesson 4 : 1 new student, but 2 were absent, so still only 5 students in class.

Lesson 5 : All 7 students were finally there. Ooh yeah fantastic, except that even though they are all adult they kept talking at the same time like a bunch of kids. At least I have no problem of participation! Ha ha. Sigh.

Thank God, I asked them to pay for their lessons one month (4 weeks) in advance so that even if they don’t show up, I don’t have to run after anyone for payment.

Apparently, I am supposed to get one more new student next week, but I won’t believe it until I see it (or him). Since I’ve started teaching, there have been about 4 more persons supposedly interested who never showed up.  However, if that class keeps on growing this way, I will need to divide it. I believe eight students to be the absolute max or we won’t understand each other.

À tous mes amis expats au Brésil: mon père a récemment envoyé des cadeaux (livres) pour l’anniversaire de jumeaux en utilisant Amazone et c’est arrivé en un temps record de (tenez vous bien) 10 jours! Incroyable, mais vrai. Je n’ose tout de même pas demander un nouvel appareil photo, faut pas pousser ma chance, pourtant le mien c’est de la merde. Le prix de la technologie ici est vraiment hors d’atteinte, alors pour l’instant je rêve de pouvoir capturer les oiseaux et les paysages magnifiques que je vois tous les jours.

Pour parler d’autre chose, les cours d’anglais vont très bien. J’ai des nouveaux élèves toutes les semaines depuis que j’ai commencé. C’est vraiment encourageant, mais pour l’instant je suis encore en train de m’ajuster à la manière brésilienne de faire les choses. Laissez-moi illustrer:

Leçon 1 : 2 étudiants

Leçon 2 : 5 étudiants (youpie!)

Leçon 3 : 1 nouvel étudiant, mais déjà 1 absent (ça commence bien), donc encore 5 étudiants en classe.

Leçon 4 : encore 1 nouvel étudiant, mais 2 absents, donc toujours 5 étudiants en classe.

Leçon 5 : Tous les 7 élèves finalement présents. Formidable! Sauf que bien qu’ils soient tous adultes, ils parlaient tous en même temps comme des gamins. Au moins je n’ai pas de problème de participation! Ha ha. Soupir.

Heureusement que je leur ai demandé de payer un mois en avance (4 semaines), comme ça si ils n’apparaissent pas en cours je n’ai pas besoin de courir après mon paiement.

Apparement j’aurai encore un nouvel étudiant la semaine prochaine, mais je n’y croirai que quand je le verrai. Depuis que j’ai commencé à enseigner ici, il y a eu au moins 4 autres personnes soi-disant intéressées qui n’ont jamais apparu. Toutefois si cette classe continue à grandir, il faudra que je la divise. Je pense que huit élèves est vraiment la limite, sinon on ne s’entendra plus!

gedc1592