Time Sensitive Information

  • Quel est votre meilleur souvenir de la semaine qui vient de se terminer?

Lundi, mardi, je ne me souviens plus de rien. Mercredi, les autobus de l’école étaient annulés pour cause de… (neige? glace? vent? Je sais plus), donc les enfants étaient à la maison et pour moi travailler a été… un défi. Jeudi, on m’a appelé de l’école parce que Natanael a dégobillé tout ce qu’il avait dans l’estomac, donc je suis allée le chercher avant midi. Vendredi, il est resté à la maison. Samedi matin, cours de natation. Dimanche, une heure de route pour aller à l’église (D est pasteur 2 fois par mois dans une église de la région). Donc je ne vois pas trop qu’est-ce qui se démarque comme “meilleur souvenir”, je ne vois qu’un espèce de brouillard de choses et d’autres.

Sauf peut-être : j’ai enfin terminé mon cinquième livre audio ! Youpie ! (Présentement en post-production).

Et aussi, ma cheville se dégonfle lentement. J’ai pû remettre mes bottes (la semaine passée je ne pouvais mettre que mes basquettes), donc ça aussi c’est chouette !

Et aussi, j’ai fini de lire un bon bouquin que j’ai vraiment aimé, Vinegar Girl d’Anne Tyler (une adaptation de The Turning of the Shrew de Shakespeare).

  • Quelle célébrité (vivante) admirez-vous? Pourquoi?

J’admire le travail de beaucoup d’artistes vivants (acteurs, chanteurs, musiciens, peintres, écrivains, etc.), mais je trouve souvent que je n’admire pas du tout leurs modes de vie, vies privées, ou leurs idées personelles. Alors, disons que mon admiration est compartementalisée !

  • Quelle “petite” décision a eu le plus grand impact dans votre vie?

En 1999, je prenais des cours d’allemand à l’université (une sorte de révision parce que ça avait été ma première langue étrangère en France, pendant 5 ans, puis j’avais suivi un semestre de cours plus tard au Cégep) et comme je voulais me motiver le plus possible (en plus de traduire les poèmes de Goethe et les Lieder de Schubert, Brahms, et Wolff que je chantais), j’ai décidé de mettre une petite annonce dans un forum (Franco-allemand pour la jeunesse,  un truc comme ça) : Canadienne franco-argentine, qui aime voyager et la musique classique, cherche quelqu’un pour communiquer en allemand. Je me suis dit qu’avec de telles spécifications, il n’y aurait pas beaucoup de jeunes qui auraient les mêmes intérêts que moi dans ce forum. Une sélection naturelle. J’avais raison puisqu’une seule personne m’a répondu et c’était ma super-copine A.

(la suite de l’histoire plus bas, en réponse à une autre question)

  • Quelle est la dernière amende que vous avez reçue, ou la dernière fois que la police vous a arrêté?

Ouh là, ça fait super longtemps ! Nous nous sommes fait arrêtés 3 fois pour excès de vitesse AU MÊME ENDROIT dans une avenue en ligne droite quand nous habitions au Niagara. Les policiers se cachaient derrière un arbre en bas de la pente parce qu’il était juste trop facile d’aller plus vite que la limite de vitesse à cet endroit. Par contre, la troisième fois, j’étais prête à contester l’amende parce que c’était juste ridicule (je pense que nous étions seulement 5 km/h au dessus de la limite règlementaire), mais quand je suis allée au bureau de réclamation, le policier n’avait même pas enregistré l’amende qu’il nous avait donné !

Sinon, au Brésil j’ai conduit pendant plusieurs années sans permis valide et heureusement que je ne me suis jamais fait arrêtée parce que là j’aurais été dans la merde !

  • Quel âge penseriez-vous que vous avez, si vous ne saviez pas quel âge vous avez?

J’ai du mal à réaliser que les années 2000 c’était il y a presque 20 ans… Dans ma tête, je suis restée bloquée dans ma vingtaine. Quand on me dit : “Dans les années ’90”, je pense automatiquement que ça fait dix ans… Mais en fait, non. Par contre, comme les enfants grandissent, ils sont le rappel quotidien que le temps passe… Et qu’en réalité, je fais bien  mes 38 ans, quoi !

  • Avez-vous déjà rencontré des gens in real life après les avoir rencontrés sur internet (sites romantiques, blogs, forums, etc)?

Oui !

Au début de l’internet, il n’y avait pas FB, je ne connaissais pas les blogs, mais j’ai correspondu pendant un an par email avec mon amie A., avant de se rencontrer pour de vrai en Allemagne, quand j’y suis allée comme au-pair pour la première fois. Ma famille hôtesse n’habitait pas trop loin de sa ville et pendant ma première journée de libre je suis allée la visiter. J’ai tout de suite rencontré sa famille (ses parents et son frère) parce qu’ils se demandaient quelle genre de personne étrange A. avait bien pû rencontrer par internet… Finalement, on était tous enchantés ! Surtout quand je leur ai dit que j’étudiais l’opéra et que je venais d’être admise au conservatoire. A. est allée chercher son CD de l’opéra Carmen pour que je chante par dessus la chanteuse !  ha ha. Plus tard, A. c’est mise au piano et je leur ai encore chanté quelques trucs ! C’était super. Ensuite, je suis retournée les visiter plusieurs fois, A. et moi avons voyagé ensemble jusqu’à Munich, elle est venue au Canada l’année suivante (nous avons fait un voyage jusqu’à la ville de Québec, Tadoussac — on a vu des bélugas, tout ça), je suis retournée en Allemagne l’année d’après, puis elle était présente à mon mariage à Montréal l’année qui a suivit !

Je regrette beaucoup d’avoir perdu le contact avec elle et sa famille. (Ils n’ont pas FB). J’ai parlé avec A. sur Skype il y a plusieurs mois, mais ça faisait des années qu’on ne se donnait pas de nouvelles…

Ensuite il y a aussi les deux familles allemandes chez qui je suis allée faire au-pair pendant deux étés. Je les avais trouvés grâce à des sites pour au-pair. Je suis bien tombée les deux fois, ils étaient tous très sympatiques.

J’ai aussi rencontré deux correspondants italiens. Celui de Turin était un étudiant en architecture, super sympa et intéressant en vrai aussi. Par contre l’autre à Rome, plus âgé, n’était pas aussi sympatique en vrai qu’en correspondance. Nous nous sommes vus un soir, mais c’était un supplice, le courant ne passait pas, je ne l’ai pas rapellé.

Après ces aventures, je me suis calmée pour les rencontres en vrai. Des années plus tard, ma copinaute bloguesque Dr.Caso est venue nous rendre visite une fois quand nous vivions au Niagara, mais c’est il y a très longtemps maintenant.

***

Merci pour ces questions à Dr.Caso, ma blogueuse célèbre préférée! 😉

7 comentários sobre “Time Sensitive Information

  1. Et merci pour tes réponses, ma copine franco-agento-canado-brésilienne préférée 😀 J’ai adoré te rencontrer moi aussi, il y a quoi, 11 ans? 12 ans? J’avais oublié que tu parlais allemand. J’ai dû apprendre cette langue pendant 12 ans et je l’ai toujours détestée! Maintenant, une de mes frangines habite en Allemagne donc ça me force à ne pas tout oublier parce que c’est un peu utile, quand je vais lui rendre visite 🙂

    • Disons que mon amour pour l’allemand n’a pas été un coup de foudre, loin de là (j’avais des notes exécrables au collège), mais que mon immersion et rencontrer des gens sympatiques en Allemagne m’ont réconsiliée avec la langue. Maintenant je pense que je dois parler mieux l’allemand que les profs que j’ai eu de l’Éducation Nationale!

    • Oui, j’aurai dû écrire que je l’ai “étudié” en France (moi aussi j’étais nulle en classe, je suis incapable d’étudier une langue en mémorisant la conjugaison ou une table de déclinaison!), mais que j’ai réellement appris à parler quand je suis allée en Allemagne! 🙂

    • Je devais être la seule de ma classe qui aimais bien l’allemand… C’était à la période où je ne voulais rien faire comme les autres, alors comme tout le monde adorais l’anglais et était fasciné par les Etats-Unis, moi j’avais décidé d’aimer l’allemand.
      Maintenant, je comprends quasiment tout (enfin plus ou moins), mais j’ai toujours du mal à trouver mes mots quand je dois parler. Et la timidité n’arrange rien.

      C’est super que tu aies pu faire ces belles rencontres grâce à internet ! J’aime bien lire ce genre d’histoires.

      • J’ai toujours été intéressée à apprendre, mais mon prof d’allemand et ses méthodes n’étaient pas très enthousiasmants… (Moi aussi j’ai eu une période où j’aurais aimé être comme les autres, et puis ensuite j’ai abandonné l’idée et décidé d’embrasser ma différence !) 😉

  2. Moi j’aimerais bien être restée bloquée dans les années 90!! Ça me plairait beaucoup! On serait “tous” encore jeunes et en plus on aurait pas de problèmes avec le climat, les abeilles et tous les autres animaux qui disparaissent… Et beaucoup plus de temps pour nous sans internet!!!!
    En revanche : pas de blog. Mais j’échange internet contre une vie moins anxieuse de l’avenir.

Oi! Tudo bom?

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair /  Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair /  Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair /  Alterar )

Conectando a %s